Interventions pour la conservation des terres publiques dans nos bassins versants

RÉVISION DU SCHÉMA D’AMÉNAGEMENT (MRCVG)

Les municipalités, membres de la MRC de la Vallée-de-la-Gatineau, ont entrepris un processus de révision qui consiste en une refonte complète du schéma d’aménagement. Ce schéma d’aménagement et de développement révisé est appelé à constituer le principal document de planification du territoire val-gatinois pour les années à venir. Les deux tiers du Grand Lac des Cèdres et presque la totalité du Petit Lac des Cèdres font partie des territoires de la municipalité de Messines.

Les enjeux :

Le Portrait et diagnostic du bassin versant des Lacs des Cèdres complété en 2014 a conclu que tout développement humain, résidentiel, commercial ou forestier à proximité des deux lacs est contre-indiqué.

Ces terres publiques comprennent notamment un « Site faunique d’intérêt » de 1 100 ha incluant une frayère à touladi en ruisseau (seul site connu en Amérique du Nord), un Refuge Biologique de 99,8 ha, une Aire de confinement du cerf de virginie de 571,2 ha ainsi que  la découverte d’ espèces de plantes rares et en péril au Québec. Ces Aires Protégées autour des deux lacs ont toutes été désignées par le Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.

L’affectation que la MRCVG favorise sur ces terres publiques est "Forestière Spécifique" (FS) dont la vocation dominante est l'exploitation forestière, ce qui est incompatible avec les Aires Protégées en place et la protection des bassins versants.

Notre demande de changement d’affectation sera considérée dans le cadre du renouvèlement du schéma d’aménagement et de développement de la MRC de la Vallée-de- la- Gatineau prévue pour 2019. (lien au document)

Historique

La protection de l'environnement est la priorité de l'Association. Voici en ordre chronologique toutes les interventions et actions initiées par le CA afin de préserver la qualité de l’environnement autour de nos lacs.

L’Association s’inscrit au programme de suivi environnemental de la qualité de l'eau des lacs au Québec, le Réseau de surveillance volontaire des lacs (RSVL). Sur leur site on trouve:

- de la documentation sur l'eutrophisation et les raisons d'être du programme 

- des résultats du suivi de la qualité de l’eau (incluant le Petit et le Grand Lac des Cèdres) pour tous les lacs participants au Québec et leur interprétation.

2009

La Municipalité Régionale de Comté de la Vallée-de-la-Gatineau (MRCVG) a approuvé en 2009 un règlement de contrôle intérimaire visant à modifier le schéma d'aménagement pour y inclure des mesures de protection des rives, du littoral et des plaines inondables. L'Association pour la protection des Lacs des Cèdres appuie le règlement 2018-325.

2012

L’Association présente un mémoire à la MRC proposant l'établissement d'une zone de conservation (ZC). Le territoire visé est situé entièrement à l’est du Petit Lac des Cèdres, dans le canton de Bouchette à Messines. Après considération, la MRC :

  • S’engage à ne pas aménager la cédrière dans ce secteur.
  • S’engage à organiser le ramassage des ordures dans les chemins sur les terres publiques inter municipales (TPI).
  • S’engage à nous accompagner dans notre demande de fermeture de chemin temporaire, une fois le nouveau Guide de Fermeture provincial publié.

La MRC nous précise cependant que le territoire est public et que celui-ci doit demeurer accessible à tous. En effet, pour le reste du territoire, plusieurs investissements qui visent l’aménagement forestier ont été consentis incluant plus de 38 000 plants utilisés au reboisement qui nécessitera du débroussaillage. Dorénavant, cette zone fait partie intégrante de notre demande de changement d’affectation déposée au Conseil de Messines en 2017. Egalement, une Aire Protégée a été mise en place par le Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs pour le maintien de l'habitat du chevreuil "Aire de confinement du cerf de Virginie" d'une superficie de 571 ha.

2013

L’Association pour la protection des Lacs des Cèdres, par l’entremise de ses membres et en partenariat avec la municipalité de Messines et de la communauté de Kitigan Zibi Anishanebeg commande une étude scientifique intitulée  Portrait et diagnostic du bassin versant des Lacs des Cèdres.

Les recommandations dans cette étude, complétée en 2014, deviennent un guide pour notre plan directeur de l’eau et dirigent nos interventions sur l’état de l’environnement dans nos bassins versants.

2016

L'étude scientifique du bassin versant (2014) a conclu que tout développement à proximité des lacs des Cèdres est contre-indiqué.  Pour cette raison, la protection des grandes aires de terres publiques en état naturel est cruciale. Les deux domaines clés sont les suivants: (i) au nord de la rivière reliant les deux lacs et (ii) à l’ouest du Grand Lac des Cèdres

Suivant les recommandations de notre étude,  l'Association a financé un inventaire des plantes à l’ouest du Grand Lac  qui a révélé la présence importante de Conopholis d’Amérique (Conopholis americana) - une plante désignée comme « vulnérable » au Québec. Cet inventaire a renforcé notre argument lorsque nous avons demandé au gouvernement provincial qu'une aire protégée soit établie sur les terres publiques  à l’ouest du Grand lac des Cèdres. Notre demande sera traitée pendant les prochaines négociations partout au Québec prévues en 2019.

2017

L’Association pour la protection des Lacs des Cèdres  s’implique dans le projet de révision du schéma d’aménagement et de développement de la MRC de la Vallée-de-la-Gatineau (MRCVG). Le CA, avec l’appui de plusieurs membres, a présenté au Conseil Municipal de Messines lors de leur séance du 3 mai 2017, une résolution demandant une affectation de CONSERVATION STRICTE pour toutes les terres publiques autour des Lacs des Cèdres.