Aires Protégées

L'étude scientifique du bassin versant (2014) a conclu que tout développement à proximité des lacs des Cèdres est contre-indiqué, car nuisible à la population de touladi présente. Pour cette raison, la protection des grandes aires de terres publiques en état naturel est cruciale. Les deux domaines clés sont les suivants: (i) au nord de la rivière reliant les deux lacs et (ii) à l’ouest du Grand lac des Cèdres. En 2016, l'APLC a financé un inventaire des plantes dans ce dernier domaine qui a révélé une présence importante de Conopholis d’Amérique (Conopholis americana) - une plante désignée comme «vulnérable» au Québec. Le rapport de cet inventaire se trouve ci-dessous.

Cela a renforcé notre argument lorsque nous avons recommandé au gouvernement provincial qu'une aire protégée soit établie sur les terres publiques gérées par la province à l’ouest du Grand lac des Cèdres. Notre lettre du 25 octobre, 2016 se trouve ci-dessous. Il y a aussi des terres publiques adjacentes qui sont gérées par la MRC, et nous allons recommander que la MRC donne ces terres un statut protégé.

Ċ
APL Cèdres,
1 déc. 2016 à 10:47
Ċ
APL Cèdres,
1 déc. 2016 à 10:47
Comments